KIDAL-ARTISANAT

imageslancementsaisonculturelleettouristique026.jpg

Rhissa AG ALBAKKA, président de la Chambre des Metiers de Kidal

imageslancementsaisonculturelleettouristique057.jpg

imageslancementsaisonculturelleettouristique0411.jpgimageslancementsaisonculturelleettouristique042.jpgimageslancementsaisonculturelleettouristique044.jpgimageslancementsaisonculturelleettouristique045.jpg

Boîtes à bijoux et coutelas à porter à l’avant-bras

imageslancementsaisonculturelleettouristique046.jpg

objets divers des decoration de salon

imageslancementsaisonculturelleettouristique043.jpg

Stand d’objets divers

imageslancementsaisonculturelleettouristique052.jpg

« Takardhé »: objet en forme de losange à dégrés, généralement en argent que les femmes uilisent comme pendentif et bijou daans la société traditionnelle. le cordelet qui permet de le porter au cou est du cuir tissé »idhoran » et teinté d’un liquide noirâtre provenant d’une décoction d’un mélange d’écorces d’arbres et de ferrailles: »idjorinchan »

imageslancementsaisonculturelleettouristique038.jpg

« Takoba », sabre tamacheq, jadis principale arme de guerre. Dans la société traditionnelle, l’homme reste diminué s’il ne le possède pas et ne le porte pas.

imageslancementsaisonculturelleettouristique0371.jpg

« Tachayhat », sac de la maîtresse de maison servnt à garder les objets les plus précieux en plus de son aspect ornemental, riche en motifs et couleurs, il est le fruit d’un travail extrêmement précis. Cet objet de prestige est travaillé par les forgeronnes

imageslancementsaisonculturelleettouristique039.jpg

« Essabar » natte de bridille de Panicum turgidum tissée avec du cuir teinté. On la retruve surtout sous les tentes des familles relativement aisées

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»